Rangements.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 oof is my way of life ▬ OSB

Aller en bas 
AuteurMessage
yoppy

yoppy

Messages : 11
Date d'inscription : 09/01/2019

oof is my way of life ▬ OSB Empty
MessageSujet: oof is my way of life ▬ OSB   oof is my way of life ▬ OSB Icon_minitimeMer 9 Jan - 1:36

According to Genesis 1:20-22, the chicken came before the egg.
!NOM ▬ owain sparkling baxter
SURNOM ▬ l'autre boloss là, spark,
ÂGE ▬  19 ans
SANG ▬ sang-mêlé
ORIGINES ▬ américaines
PARTICULARITÉ ▬ particulièrement con
MAISON ▬ lol
ANNÉE D'ÉTUDES ▬ 9ème année
AVIS CRACMOLS, MOLDUS ▬ tolérant / 20
ORIENTATION SEXUELLE ▬ (rhee) pansexuel
OPTIONS OU LICENCE ▬ licence de technologie magique
AVENIR ▬ se tourner vers l’ingénierie magique soit en auto-entrepreneur si ses propositions de stages à la fin d'études et/ou éventuelles propositions dans des boites existantes ne lui plaisent pas
stfu it's magic
son patronus prend la forme d'un cheval ailé gronian, à sa grande surprise ▬ a crié frénétiquement gotta go fast lorsqu'il l'a summon la première fois ▬ cringe toujours un peu sur la robe de sorcier ▬  baguette en ventricule de dragon, bois de séquoia, 31,75cm, rigide ▬ a une chatte persane au poil blanc appelée ravenclaw ▬ donne des noms terribles ▬ en parlant de mauvais goût, il organise des compétitions de "qui mange le plus de dragées surprises de berthie crochue en 3 minutes", et gagne très souvent ▬ il doit en avoir ingéré plein goût crotte de nez, mais c'est le jeu hein ▬  ce sont ses bonbons favoris, n'empêche ▬ l'amortentia sent le mojito mélangé à de la citronnade ▬ il plaisante souvent en disant que son s.o doit être aussi alcoolique que lui si ce n'est plus ▬ ne fume pas ▬ le miroir risèd le montre heureux, on distingue sa soeur et kain dans son entourage ▬ son épouvantard prend la forme de ses proches, lui disant que qu'il ne sert à rien parce que c'est un raté qu'il n'est que ce point insignifiant dans l'univers ▬ a beaucoup d'affection pour les hippogriffes ▬ magie occulte > all ▬ happé par l'adrénaline de la peur que lui procure ses découvertes occultes ▬ stupéfix l'a aidé de se sortir de quelques embrouilles, oubliette aussi, au cas où on le voyait faire perdre trop de points à sa maison ▬ rumeur dit qu'il fanboy tellement sur l'équipe de quiddich des gryffondor qu'il doit avoir un low-key crush sur chacun des membres de l'équipe ▬ flirt de manière complètement superficielle avec tout le monde ▬ quand il aime vraiment il fuit  ▬ bully sa soeur un peu ▬  mais tbh il se fait aussi bolosser ▬  ponctue des phrases par oof ▬ peut mélanger jusqu'à 4 langues dans une même phrase  ▬ brillant but lazy ▬ fait de très belles tresses ▬ casserole ▬ cruel lorsqu'on l'invite à dîner ▬ low maintenance ▬ dépense autant d'énergie dans le sport que la bouffe ▬ prend des photos en scred ▬ aime les vieux vinyls, les films des années 90 et les basses ▬ goûts musicaux très random, des fois douteux ▬ 24h/24 mindset roll safe 
your personnality is shit
jeux de mots à tout va, blagues inadéquates et envie de lire l'atmosphère qui tend vers 0. qu'à cela ne tienne owain n'a pas l'air très intelligent. et il s'en contre balance. il fait partie de ses doués intellectuels mais tellement dépassés par cette incessante flemme et ce peu de sens dans sa vie pour atteindre leur potentiel maximal. il dit que trop s'investir est inutile à terme vu qu'il n'est même pas une poussière dans la voie lactée - mais entre vous et moi ça ressemble plus à une excuse pour ne pas fournir d'efforts dans ce qui l'arrange.

jeune homme ampli d'ego pense par lui et pour lui, s'appuie sur l'inné et fournit difficilement d'efforts au delà de ce qui le chante. puis y'a ces nuits passées où la curiosité l'attrape à apprendre que la brosse à dent a été inventée en Chine en 1498.  bien plus intéressé par pouvoir sortir des anecdotes pour pécho que faire des trucs intelligents. owain est de ces memelords qui cachent leur edge de manière clichée par un humour incessant.

ne vous détrompez il ne pense pas moins ce qu'il dit, il est très doué au mensonge par omission owain, seulement. bavard superficiel quand le sujet l'échappe, il fait taire ce qui essaie de le cerner - parce que c'est facile. mythomane lorsqu'il remarque qu'on transperce sa bulle, tout est permis pour se sortir de la situation. owain abhorre le conflit quand ça le concerne (ou du moins lorsqu'il s'agit d'accusations d'ordre affectives ou du genre) et détourne le pointage de doigts sur son manque d'investissement ou cette manière qu'il a de pas agir en jouant l'ignorant.

il ne dit pas grand chose en ces moments, owain, à tort peut-être, car il parle pas de ce à quoi il tient, fait mine qu'on voit pas l'affection qu'il porte à son entourage dans ses taquineries tendant des fois vers l'insulte, se détache dès qu'il craint qu'il prend trop de place, trop vite, rapprochement qu'il trouve suspicieux pour pas le mener là où son cœur finira par lui jouer des tours. ça se fait des films sur ce qui aurait bien pu être avant de ranger ça dans une partie de son cerveau, bien rangée. ça lui va bien des fois, puis d'autres moins. l'auto persuasion c'est son kiff il paraît. alarmant qui plus est, il y excelle.

mais parce que c'est un hypocrite lorsqu'il s'agit des autres il veut tout savoir. il veut savoir ce qui se trame là où il aurait tort de se faufiler, là où la curiosité s'est entremêlée, ne pas se retrouver devant des questions sans réponses. owain qui craint ce qui l'échappe peut dire ce qui plaît pas pour pousser les vérités à sortir, s'approprie cette peur de l'incompréhension pour lacérer avec surprenante acidité. assurément, il cherche la confiance d'autrui, une sincérité qui serre le cœur, même.

on le voit sincèrement briller d'une blague, de l'auto-dérision qui touche entraîne un sourire ou deux, pourtant. une esquisse qu'on partage pour son humour à deux balles, sa mine s'illumine. cet abruti scintille le mieux dans sa philanthropie. faire le pitre si ça justifie les rires d'êtres chers, c'est un style de vie qu'il dit. placer des références obscures, pour moins se sentir seul c'est pas mal, aussi. c'est dit qu'il a des réflexions cocasses et complexes sur la nature humaine (ou des complots de gouvernements), dont il discute avec ceux qui voient qu'il fait partie des fatigués de la vie.

des éclats de gentillesse dans cet espoir pour autrui sont abondamment distribués, pourtant. réelle affection pour ce qu'il entoure ressort, armée de cette conviction intérieure qu'il soit aimé, privilégié et que sa vie a toujours un sens tant qu'il la vit. ce désir de croire en ce qu'il y a de mieux persiste et éblouit l'histoire d'un instant, mêlé à l'expérience des déceptions - des départs qui laissent une trace là où les regards se lassent de son masque. laissé amer des fois par ses dernières, mais désir en lui se relève et bataille pour sa croyance en l'homme. essentiellement bon au final, owain.

sociable, mais d'une manière relativement réservée à cœur. le connaître bien c'est discerner les parts de superficialité à la sincérité dans ses remarques, allusions pour autrui. il fait pas vraiment attention à lui dans tout ça malgré une maturité qu'on comprend là quand on le voit seul. le temps loin de la famille l'a forgé, owain ne ressemble plus tout à fait à cette ébauche d'adolescent perdu dans sa vie. l'image persiste des fois, dans une volonté de ne pas grandir, et se fait particulièrement savoir quand il se fait des excuses.  tant il traîne à s'appliquer au travail, tant lorsqu'il est dans le bain il est difficilement accessible. son attention est si dissidente pourtant. étrange, owain, et avec tout ce qui se passe à l'intérieur il y'a de quoi.
aint got nothing to say

géorgie, amérique, atlanta.
séparation parents.
edea et lui.
vacances japon (match basket)
mckain is bae
hippoball
paraît je peux caser amelia aussi


tu préférais l'italie. venise. tu te souviens des barques. tu tenais pas en place. trop jeune pour apprécier l'art ou la structure des habitation, trop jeune pour remarquer les valeurs historiques. un bras tendu devant toi porte la main d'un père. tes pas claquent, owain. il a l'air si heureux.


i wanna feel shame y'know, ever since i realized ▬ hurting feels good.

t'y penses des fois, vaguement. tu te demandes ce qui passait par la tête de ton père ce jour là. il devait avoir une amante. une femme à ses pied et accrochée à son téléphone, des messages incessants, des vibrations de son écran. une femme qui crie son nom à l'agonie comme sur le lit d'amour, qui le fait vivre loin de l'assurance d'une famille stable et aimante mais vers une vie palpitante.

t'avais regardé par curiosité, l'affichage de messages au contenu caché tire un sourire de ta part. c'est pas de ces pères qui te donnent le pin que tu passes des coups de fils, c'est de ces pères qui savent que si tu avais la main sur ces affaires tu agirais avec malice. ton père est un homme intelligent.

((les désillusions persistent, c'était pas à toi d'en parler, même si tu soupçonnais qu'il regarait ailleurs))

let's ascertain ourselves, since the climax has been such a disappointment.

rapprochement


Emme's Codes


Code:
<center><img src="" style="width:402px; height: auto"></center><div class="NHO"><div class="ttNHO" style="background: #0b2339;"><b style="color:#0b2339;"></b>According to Genesis 1:20-22, the chicken came before the egg.</div><div class="xxNHO" style="height: auto;"><span class="adm">!</span>[b]NOM ▬ [/b]owain sparkling baxter
[b]SURNOM ▬ [/b] l'autre boloss là, spark,
[b]ÂGE ▬ [/b]  19 ans
[b]SANG ▬ [/b] sang-mêlé
[b]ORIGINES ▬ [/b] américaines
[b]PARTICULARITÉ ▬ [/b] particulièrement con
[b]MAISON ▬ [/b] lol
[b]ANNÉE D'ÉTUDES ▬ [/b] 9ème année
[b]AVIS CRACMOLS, MOLDUS ▬ [/b] tolérant / 20
[b]ORIENTATION SEXUELLE ▬ [/b] (rhee) pansexuel
[b]OPTIONS OU LICENCE ▬[/b] licence de technologie magique
[b]AVENIR ▬[/b] se tourner vers l’ingénierie magique soit en auto-entrepreneur si ses propositions de stages à la fin d'études et/ou éventuelles propositions dans des boites existantes ne lui plaisent pas
</div><div class="ccNHO"><img src="https://i.imgur.com/ME3wTBx.png?1" class="imNHO"><div class="imNHO"><div class="ttNHO" style="background: #0b2339;"><b style="color:#0b2339;"></b>stfu it's magic</div><div class="xxNHO">son patronus prend la forme d'un cheval ailé gronian, à sa grande surprise ▬ a crié frénétiquement [i]gotta go fast[/i] lorsqu'il l'a summon la première fois ▬ cringe toujours un peu sur la robe de sorcier ▬  baguette en ventricule de dragon, bois de séquoia, 31,75cm, rigide ▬ a une chatte persane au poil blanc appelée ravenclaw ▬ donne des noms terribles ▬ en parlant de mauvais goût, il organise des compétitions de "qui mange le plus de dragées surprises de berthie crochue en 3 minutes", et gagne très souvent ▬ il doit en avoir ingéré plein goût crotte de nez, mais c'est le jeu hein ▬  ce sont ses bonbons favoris, n'empêche ▬ l'amortentia sent le mojito mélangé à de la citronnade ▬ il plaisante souvent en disant que son s.o doit être aussi alcoolique que lui si ce n'est plus ▬ ne fume pas ▬ le miroir risèd le montre heureux, on distingue sa soeur et kain dans son entourage ▬ son épouvantard prend la forme de ses proches, lui disant que qu'il ne sert à rien parce que c'est un raté qu'il n'est que ce point insignifiant dans l'univers ▬ a beaucoup d'affection pour les hippogriffes ▬ magie occulte > all ▬ happé par l'adrénaline de la peur que lui procure ses découvertes occultes ▬ stupéfix l'a aidé de se sortir de quelques embrouilles, oubliette aussi, au cas où on le voyait faire perdre trop de points à sa maison ▬ rumeur dit qu'il fanboy tellement sur l'équipe de quiddich des gryffondor qu'il doit avoir un low-key crush sur chacun des membres de l'équipe ▬ flirt de manière complètement superficielle avec tout le monde ▬ quand il aime vraiment il fuit  ▬ bully sa soeur un peu ▬  mais tbh il se fait aussi bolosser ▬  ponctue des phrases par oof ▬ peut mélanger jusqu'à 4 langues dans une même phrase  ▬ brillant but lazy ▬ fait de très belles tresses ▬ casserole ▬ cruel lorsqu'on l'invite à dîner ▬ low maintenance ▬ dépense autant d'énergie dans le sport que la bouffe ▬ prend des photos en scred ▬ aime les vieux vinyls et les films des années 90 ▬ goûts musicaux très random, des fois douteux ▬ 24h/24 mindset roll safe </div></div></div><div class="ccNHO"><div class="imNHO"><div class="ttNHO" style="background: #0b2339;"><b style="color:#0b2339;"></b>your personnality is shit</div><div class="xxNHO">jeux de mots à tout va, blagues inadéquates et envie de lire l'atmosphère qui tend vers 0. qu'à cela ne tienne owain n'a pas l'air très intelligent. et il s'en contre balance. il fait partie de ses doués intellectuels mais tellement dépassés par cette incessante flemme et ce peu de sens dans sa vie pour atteindre leur potentiel maximal. il dit que trop s'investir est inutile à terme vu qu'il n'est même pas une poussière dans la voie lactée - mais entre vous et moi ça ressemble plus à une excuse pour ne pas fournir d'efforts dans ce qui l'arrange.

jeune homme ampli d'ego pense par lui et pour lui, s'appuie sur l'inné et fournit difficilement d'efforts au delà de ce qui le chante. puis y'a ces nuits passées où la curiosité l'attrape à apprendre que la brosse à dent a été inventée en Chine en 1498.  bien plus intéressé par pouvoir sortir des anecdotes pour pécho que faire des trucs intelligents. owain est de ces memelords qui cachent leur edge de manière clichée par un humour incessant.

ne vous détrompez il ne pense pas moins ce qu'il dit, il est très doué au mensonge par omission owain, seulement. bavard superficiel quand le sujet l'échappe, il fait taire ce qui essaie de le cerner - parce que c'est facile. mythomane lorsqu'il remarque qu'on transperce sa bulle, [i]tout[/i] est permis pour se sortir de la situation. owain abhorre le conflit quand ça le concerne (ou du moins lorsqu'il s'agit d'accusations d'ordre affectives ou du genre) et détourne le pointage de doigts sur son manque d'investissement ou cette manière qu'il a de pas agir en jouant l'ignorant.

il ne dit pas grand chose en ces moments, owain, à tort peut-être, car il parle pas de ce à quoi il tient, fait mine qu'on voit pas l'affection qu'il porte à son entourage dans ses taquineries tendant des fois vers l'insulte, se détache dès qu'il craint qu'il prend trop de place, trop vite, rapprochement qu'il trouve suspicieux pour pas le mener là où son cœur finira par lui jouer des tours. ça se fait des films sur ce qui aurait bien pu être avant de ranger ça dans une partie de son cerveau, bien rangée. ça lui va bien des fois, puis d'autres moins. l'auto persuasion c'est son kiff il paraît. alarmant qui plus est, il y excelle.

mais parce que c'est un hypocrite lorsqu'il s'agit des autres il veut tout savoir. il veut savoir ce qui se trame là où il aurait tort de se faufiler, là où la curiosité s'est entremêlée, ne pas se retrouver devant des questions sans réponses. owain qui craint ce qui l'échappe peut dire ce qui plaît pas pour pousser les vérités à sortir, s'approprie cette peur de l'incompréhension pour lacérer avec surprenante acidité. assurément, il cherche la confiance d'autrui, une sincérité qui serre le cœur, même.

on le voit sincèrement briller d'une blague, de l'auto-dérision qui touche entraîne un sourire ou deux, pourtant. une esquisse qu'on partage pour son humour à deux balles, sa mine s'illumine. cet abruti scintille le mieux dans sa philanthropie. faire le pitre si ça justifie les rires d'êtres chers, c'est un style de vie qu'il dit. placer des références obscures, pour moins se sentir seul c'est pas mal, aussi. c'est dit qu'il a des réflexions cocasses et complexes sur la nature humaine (ou des complots de gouvernements), dont il discute avec ceux qui voient qu'il fait partie des fatigués de la vie.

des éclats de gentillesse dans cet espoir pour autrui sont abondamment distribués, pourtant. réelle affection pour ce qu'il entoure ressort, armée de cette conviction intérieure qu'il soit aimé, privilégié et que sa vie a toujours un sens tant qu'il la vit. ce désir de croire en ce qu'il y a de mieux persiste et éblouit l'histoire d'un instant, mêlé à l'expérience des déceptions - des départs qui laissent une trace là où les regards se lassent de son masque. laissé amer des fois par ses dernières, mais désir en lui se relève et bataille pour sa croyance en l'homme. essentiellement bon au final, owain.

sociable, mais d'une manière relativement réservée à cœur. le connaître bien c'est discerner les parts de superficialité à la sincérité dans ses remarques, allusions pour autrui. il fait pas vraiment attention à lui dans tout ça malgré une maturité qu'on comprend là quand on le voit seul. le temps loin de la famille l'a forgé, owain ne ressemble plus tout à fait à cette ébauche d'adolescent perdu dans sa vie. l'image persiste des fois, dans une volonté de ne pas grandir, et se fait particulièrement savoir quand il se fait des excuses.  tant il traîne à s'appliquer au travail, tant lorsqu'il est dans le bain il est difficilement accessible. son attention est si dissidente pourtant. étrange, owain, et avec tout ce qui se passe à l'intérieur il y'a de quoi.
</div></div><img src="https://i.imgur.com/TdR37qf.png?2" class="imNHO"></div><div class="ccNHO"><img src="https://i.imgur.com/ulmi5W5.png?1" class="imNHO"><div class="imNHO"><div class="ttNHO" style="background: #0b2339;"><b style="color:#0b2339;"></b>aint got nothing to say</div><div class="xxNHO">
géorgie, amérique, atlanta.
séparation parents.
edea et lui.
vacances japon (match basket)
mckain is bae
hippoball
paraît je peux caser amelia aussi


tu préférais l'italie. venise. tu te souviens des barques. tu tenais pas en place. trop jeune pour apprécier l'art ou la structure des habitation, trop jeune pour remarquer les valeurs historiques. un bras tendu devant toi porte la main d'un père. tes pas claquent, owain. il a l'air si heureux.


[i]i wanna feel shame y'know, ever since i realized ▬ hurting feels good.[/i]

t'y penses des fois, vaguement. tu te demandes ce qui passait par la tête de ton père ce jour là. il devait avoir une amante. une femme à ses pied et accrochée à son téléphone, des messages incessants, des vibrations de son écran. une femme qui crie son nom à l'agonie comme sur le lit d'amour, qui le fait vivre loin de l'assurance d'une famille stable et aimante mais vers une vie palpitante.

t'avais regardé par curiosité, l'affichage de messages au contenu caché tire un sourire de ta part. c'est pas de ces pères qui te donnent le pin que tu passes des coups de fils, c'est de ces pères qui savent que si tu avais la main sur ces affaires tu agirais avec malice. ton père est un homme intelligent.

((les désillusions persistent, c'était pas à toi d'en parler, même si tu soupçonnais qu'il regarait ailleurs))

[i]let's ascertain ourselves, since the climax has been such a disappointment.[/i]

rapprochement


</div></div></div><a href="https://emmescodes.tumblr.com/" class="miNHO">Emme's Codes</a></div><style>@font-face {font-family: 'AceSans'; src: url('https://cdn.rawgit.com/EmmesCodes/Tipografias/9e530976/AceSans-Demo.otf');} .NHO, .NHO * {box-sizing: border-box;} .NHO {width: 402px; border: 1px solid transparent; margin: auto; background: #FFF padding-box; color: #333;} .imNHO {display: inline-block; width: 50%; vertical-align: top; height: 350px;} .ttNHO {padding: 30px 0; font: 20px AceSans; position: relative; color: #FFF; text-shadow: 2px 2px 5px #000; text-align: center;} .ttNHO b {position: absolute; border-top: 20px solid #0b2339; width: 30px; border-left: 15px solid transparent; border-right: 15px solid transparent; bottom: -20px; right: 20px; box-sizing: border-box;} .ccNHO:nth-of-type(2n) .ttNHO b {right: inherit; left: 20px;} .xxNHO {text-align: justify; margin: 25px 20px; font: 12px arial; overflow: auto; height: 215px; padding: 5px;} .adm {font: 50px/55px arial; float: left; background: #568094; width: 50px; text-align: center; margin: 3px 5px 0 0; color: #FFF;} .miNHO {font: 8px/15px arial !important; display: block; text-align: center; background: #0b2339; color: #EEE !important; transition: .5s;} .miNHO:hover {letter-spacing: 5px;}.NHO div::-webkit-scrollbar {width: 3px !important; background: #86a4b2 !important;} .NHO div::-webkit-scrollbar-thumb {background: #0b2339 !important;}</style>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
oof is my way of life ▬ OSB
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ‘Neverland’ Comes to Life For One More Day
» DISCORAMA #33 Together Through Life (2009)
» BOCCACCIO LIFE 20-07-97 MIKE THOMPSON RETRO
» X JAPAN- Art of life.
» 12'-FANTASY-LIVE THE LIFE I LOVE-83-QUALITY REC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Not Wonderland :: Fiches-
Sauter vers: